Livre de référence et offre de conférences en neuroscience

Diverses formations avec Le cerveau à tous les niveaux dont une à Montréal cet automne ?

La cognition incarnée : un cours à l’UQAM et sur ce blogue cet automne

Plan des 14 séances sur la « cognition incarnée » pour l’automne

(Photos : Luc Trudel, Société Gatineau Monde, déc. 2014)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L'école des profs"

Cours intensifs de perfectionnement en neurosciences cognitives

En juin 2014, j'ai été invité à donner une "école des profs" au cégep Garneau, à Québec. Créé dans ce cégep trois années plus tôt, ce concept est née du constat, comme l'explique son site web, que :

"Le temps manque souvent à un professeur au collégial, compte tenu de sa charge d’enseignement, pour se tenir au courant des nouveaux développements de la recherche, notamment en assistant à un cours à l’université durant l’année scolaire, ce qui n’est pas sans poser des problèmes d’horaire. L’École des profs propose donc aux professeurs une autre façon de perfectionner leur enseignement en leur permettant d’enrichir leurs contenus. La formule est simple : cinq cours de niveau universitaire (non crédités) de trois heures chacun, en matinée, sans examen ni évaluation. L’École des profs permet de suivre l’évolution de la recherche, dans un horaire de travail compatible avec la tâche d’enseignement, tel est l’objectif principal poursuivi par ce projet."

L'expérience a été des plus enrichissantes, tant pour moi que, semble-t-il, pour les 25 profs des diverses disciplines qui ont suivi le cours (philo, bio, psycho, chimie, lettres, langues, cinéma...). Si bien qu'en ayant parlé sur ce site, j'ai été appelé à répéter l'expérience plusieurs fois dans diverses institutions.

Cette page archives ces cours intensifs de perfectionnement du plus ancien (en haut de la page) au plus récent (en bas), de manière à donner en même temps une idée de l'évolution des cours que j'actualise à chaque fois avec des études récentes et que je réorganise selon les durées demandées. Je suis donc ouvert à divers formules pour m'adapter à vos besoins.

Le résultat cherche à chaque fois à donner une vue d'ensemble des avancées des neurosciences cognitives au cours des dernières décennies, avec une attention particulière aux tendances récentes de la recherche et aux découvertes des dernières années. C'est le cas aussi de mes cours donnés à l’Université du troisième âge (coordonnés par l'Université de Sherbrooke) depuis l'automne 2014, qui sont eux aussi archivés dans cette page.

Donc au plaisir de discuter de tout ça avec vous d'abord par courriel, puis en personne je l'espère !

Bruno Dubuc

*

Sommaire des archives de la page (cliquez sur un lien pour aller directement à l'École des profs désirée)

École des profs du cégep Garneau (9 au 13 juin 2014)

École des profs de biologie du cégep de Sherbrooke (28 octobre 2014)
Université du troisième âge à St-Jean-sur-Richelieu (25 septembre au 20 novembre 2014)
École des profs du Centre Paul-Gratton (31 mars 2015)
École des profs du collège Ahuntsic (1-2 juin 2015)
École des profs du collège de Maisonneuve (8 au 10 juin 2015)
École des profs du collège de Bois-de-Boulogne (11-12 juin 2015)
Université du troisième âge à Valleyfield (23 septembre au 11 novembre 2015)
École des profs de biologie du cégep de Rosemont (3 décembre 2015)
Université du troisième âge des Laurentides et de Boucherville (21 janvier - 15 mars 2016)
École des profs du centre d'ostéopathie du Québec (12 février 2016)
École des profs de philosophie du cégep de St-Jérôme (16 mars 2016)
École des profs de biologie du cégep de Valleyfield (1er juin 2016)

École des profs de biologie du cégep de Trois-Rivières (15 août 2016)

"La cognition incarnée" - Séminaire d'introduction aux sciences cognitives : éléments et méthodologies (ISC8001) (Automne 2016, UQAM)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du cégep Garneau (9 au 13 juin 2014)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

  1. Évolution
  2. Apprentissage et mémoire
  3. Développement
  1. Théorie du neurone et autres dogmes qui tombent
  2. Biologie moléculaire
  3. Intégration neuronale
  1. Voir le cerveau en couleur
  2. Cartographier notre connectome
  3. Le flux incessant de notre activité nerveuse
  1. Petite histoire des sciences cognitives
  2. La cognition située
  3. Le " corps-cerveau-environnement
  1. Fonctions supérieures
  2. Libre arbitre et neuroscience
  3. Vers une neuropédagogie ?

Cette première journée vise à fournir les bases communes d'une compréhension générale de l'origine évolutive et développementale de notre système nerveux, et en particulier de la boucle sensori-motrice. On introduira aussi les différents phénomènes d'apprentissage et de mémoire qui découlent de la plasticité de nos circuits cérébraux.

Cette seconde journée se concentre sur les propriétés du neurone qui découlent de ses constituants moléculaires (canaux, récepteurs, etc.). Après avoir montré comment notre conception du neurone a évolué depuis un siècle, nous verrons comment les techniques de biologie moléculaire permettent d'en décrire les constituants jusqu'au niveau de l'atome et ainsi de mieux comprendre sa capacité de "computation" et d'intégration.

Cette troisième journée s'attardera sur les différentes tentatives visant à cartographier ou à simuler l'ensemble des connexions neuronales de notre cerveau. La dimension temporelle de l'activité cérébrale sera ensuite abordée, élément fondamental découlant d'un système dynamique générant de manière endogène rythmes et oscillations dans de vastes assemblées de neurones.

Cette quatrième journée tentera d'élargir notre compréhension des phénomènes cognitifs d'abord en esquissant l'histoire des grands paradigmes théorique en sciences cognitives durant le XXe siècle. Puis l'on verra comment la cognition s'incarne dans un corps entier, lui-même situé dans un environnement donné. Enfin, les phénomènes dits "affectifs" seront présentés comme découlant de cette cognition située.

Durant cette dernière journée, nous essaierons de voir quel éclairage nouveau apportent les neurosciences cognitives sur des fonctions typiquement humaines, comme le langage, la conscience ou le libre arbitre. Nous conclurons en explorant comment une meilleure connaissance du fonctionnement de notre système nerveux peut nous aider à mieux vivre, et comment ces notions peuvent être transmises.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs de biologie du cégep de Sherbrooke (28 octobre 2014)

Le 28 octobre 2014, j'ai donné une "École des profs" d'une journée à une douzaine de professeur.es du département de biologie du cégep de Sherbrooke. La journée a été structurée en 4 cours d'une heure et quart environ (deux le matin et deux l'après-midi). Ces 4 cours s'inspirent respectivement des 4 premiers jours de l'École des profs du cégep Garneau présentés ci-haut. Je détaille ci-bas le plan de chaque cours et y joint la présentation Power Point en format .pdf (en cliquant sur le titre).

1ère heure 2e heure 3e heure 4e heure

L’histoire évolutive de notre système nerveux

D’où venons-nous ?

Que faisons-nous ?
- nos différents types de mémoires
- les structures cérébrales associées
> L’exemple du patient H.M.

Que sommes-nous ?

« Ancienne et nouvelle grammaire » de la communication neuronale

Théorie du neurone :
- ce qu’on peut garder
- des dogmes qui tombent 

Cellules gliales

Le récepteur NMDA du glutamate

Extra : La pompe Na/K

Neurosciences computationnelles

Le neurone comme un intégrateur
Taux de décharge
> Exemple : le Nobel sur les neurones de l’orientation spatiale
Oscillation et synchronisation neuronale

Cartographier notre connectome 
Modélisation : The Blue Brain Project 
L’organisation en colonnes dans le cortex : plus complexe qu’on croyait 
Connectome : différentes approches à différentes échelles
- IRM de diffusion
- Cartographier les réseaux fonctionnels
Organisation globale des réseaux cérébraux
Extra : L’optogénétique

La cognition située dans un "corps-cerveau-environnement"

Comment la cognition s'incarne dans un corps entier, lui-même situé dans un environnement donné.

Les phénomènes dits "affectifs" comme découlant de cette cognition située.

Interaction du système nerveux et du système hormonal pour assurer la survie de l'organisme

Conclusion : six choses qui font du bien à notre corps-cerveau

Extra : Les neurones miroirs

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Université du troisième âge à St-Jean-sur-Richelieu (25 septembre au 20 novembre 2014)

À partir du matériel conçu pour l'École des profs ainsi que de plusieurs présentations montées pour les cégeps, j'ai monté 8 cours d'environ 2 heures pour l’Université du troisième âge à St-Jean-sur-Richelieu donnés devant un soixantaine de personnes du 25 septembre au 20 novembre 2014. Les Power Points de ces cours en format .pdf sont accessibles ci-dessous en cliquant le titre de chaque cours.

Cours 1 : La nécessaire multidisciplinarité pour comprendre le cerveau
De la molécule à la pensée humaine, le système nerveux est constitué de multiples niveaux d'organisation responsables en bout de ligne de la complexité de nos sociétés. Tant les sciences " humaines " (sociologie, sciences politiques, psychologie, etc.) que les sciences " pures " (biologie, biochimie, génétique, etc.) se spécialisent sur l'un ou l'autre de ces niveaux d'organisation. Or une véritable compréhension du fait humain nécessite un effort de mise en commun des savoirs de ces disciplines. Nous verrons à travers quelques exemples puisés dans l'histoire des sciences cognitives toute la fécondité mais aussi les difficultés inhérentes à cette démarche.

Cours 2 : D'où venons-nous ?, ou la longue histoire de notre système nerveux
Cette présentation s'ouvre sur deux questions fondamentales : que sommes-nous et d'où venons-nous ? Nous tenterons d'y répondre de la seule façon qui a du sens en biologie, c'est-à-dire dans une perspective évolutive. Nous regarderons ensuite en quoi notre cerveau diffère de celui des autres mammifères et plus particulièrement de nos plus proches cousins les chimpanzés avec qui nous partageons tout de même 98,5% de nos gènes.

Cours 3 : Que faisons-nous ? (apprentissage et mémoire)
"On pourrait presque dire qu'un être vivant est une mémoire qui agit", disait Henri Laborit. Dès l'apparition des premiers systèmes nerveux, la capacité de retenir les associations gratifiantes ou douloureuses, pour ensuite les répéter ou les fuir, s'est avéré adaptatif et s'est donc développé au fil de l'évolution des espèces animales. Au point où, chez l'être humain, plusieurs systèmes mnésiques impliquant des structures cérébrales distinctes cohabitent et permettent de rendre compte de tout ce qu'on peut emmagasiner comme apprentissage. Nous donnerons donc un aperçu de ces différents systèmes de mémoire chez l'être humain, pour ensuite décrire les facteurs susceptibles de les influencer. Et nous verrons comment les différents trucs mnémotechniques, dont certains remontent à l'Antiquité grecque, sont construits sur le caractère affectif ou associatif de nos processus mnésiques.

Cours 4 : L'intégration neuronale : la grammaire au niveau cellulaire
Nous ne nous attarderons pas tant ici à la théorie du neurone (tel qu'annoncé) qu'à la manière dont ces neurones s'y prennent pour communiquer. Nous aborderons ainsi les deux grandes questions des neurosciences dites computationnelles, c'est-à-dire le codage par l'émission de potentiels d'action, et la question des rythmes et des oscillations neuronales. Un exemple d'actualité, le prix Nobel de médecine 2014 sur les cellules de lieu et et de grille de l'hippocampe et la façon dont leurs échanges nous permettent de nous repérer dans l'espace sera ensuite présenté. Nous survolerons enfin l'univers sous-estimé des cellules gliales et de leur rôle dans la communication que l'on découvre de plus en plus complexe.

Cours 5 : Voir le cerveau en couleur pour le cartographier
La première partie de ce cinquième cours passera en revue différentes techniques de traçage des voies neuronales ainsi que les principales méthodes d'imagerie cérébrale. La deuxième partie s'attardera sur les différentes tentatives visant à cartographier ou à simuler l'ensemble des connexions neuronales de notre cerveau, à petite comme à grande échelle.

Cours 6 : La cognition située dans un "corps-cerveau-environnement"
On verra d'abord comment la cognition s'incarne dans un corps entier, lui-même situé dans un environnement donné. Les phénomènes dits "affectifs" seront présentés comme découlant de cette cognition située. Nous verrons ensuite comment le système nerveux et le système hormonal interagissent et se complètent pour assurer la survie de l'organisme. Et nous constaterons que notre raison, loin d'être désincarnée, peut être facilement influencée par ce que subit le corps. Durant la 2e heure, nous rappellerons d'abord ce qu'est un modèle, une hypothèse et une théorie scientifique. Nous esquisserons par la suite les grands paradigmes théoriques en sciences cognitives qui se sont succédés durant le XXe siècle : behaviorisme, cognitivisme, connexionnisme et systèmes dynamiques incarnés. Parmi ces derniers, l'exemple de l'énaction mis de l'avant par Varela, Thompson et Rosh au début des années 1990 sera présenté.

Cours 7 : Les neurones de la lecture et autres "fonctions supérieures" (attention, conscience...)
Qu'est-ce que lire pour un neurobiologiste ? C'est rendre accessible les aires cérébrales du langage aux régions visuelles du cerveau. Logique, mais pas facile à expliquer pour autant. Car il s'est écoulé trop peu de temps depuis l'invention de l'écriture (quelques milliers d'années) pour qu'une telle région cérébrale assurant le pont entre zones visuelles et du langage ait pu être façonnées par l'évolution de notre lignée qui se compte, elle, en centaines de milliers, voire en millions d'années. Et pourtant, une fois la lecture apprise, ce comportement pourtant complexe s'effectue avec une aisance et une rapidité remarquable. En s'inspirant de l'ouvrage " Les neurones de la lecture ", de Stanislas Dehaene, nous verrons durant cette première heure comment le cerveau a " recyclé " certaines aires cérébrales ayant évolué pour d'autres fonctions, et comment la constitution des systèmes d'écriture a même été contrainte par le cerveau particulier de l'espèce humaine.

Durant la 2e heure, nous essaierons de voir quel éclairage nouveau apportent les neurosciences cognitives sur des fonctions typiquement humaines, comme le langage, l'attention et la conscience. Qu'entend-on par inconscient cognitif ? Par neurones miroirs ? Par contrôle " top down " et " bottom up " ? Par corrélats neuronaux de la conscience ? Voilà quelques questions auxquelles cette présentation tentera d'apporter des réponses.

Cours 8 : Regards de neurobiologistes sur le libre arbitre et l'éducation (Laborit, Gazzaniga, Varela...)
En examinant d'abord la position de deux neurobiologistes ayant écrit sur la question du libre arbitre, Henri Laborit et Michael Gazzaniga, nous verrons comment les données issues des neurosciences peuvent soutenir alternativement une position très déterministe (Laborit) ou une autre qui tente de conserver la notion de liberté et de responsabilité individuelle (Gazzaniga). L'impression que nous avons d'être l'auteur de nos actes sera aussi examinée, entre autres à travers la célèbre expérience de Benjamin Libet et celles de Daniel Wegner qui soutiennent l'idée que cette impression est fabriquée par le cerveau et ne constitue pas une preuve convaincante que c'est notre intention consciente qui est à l'origine de nos actions. Finalement, les principes d'autorégulation et d'aptitudes au choix rationnel de Roy Baumeister seront abordés en guise de troisième voie, avec en son centre la notion de "degrés de liberté" et de "libération progressive de ses déterminismes" par la compréhension des causes des comportements.

Durant la 2e heure, on constatera d'abord que même si bien des réflexions philosophiques et des discours politiques s'attaquent aux causes morales ou structurelles de la misère humaine, force est d'admettre que malgré les prises de consciences qui surgissent ou les gains sociaux se font, on est encore loin du compte, c'est le moins qu'on puisse dire. Et si on écoutait un peu ce que les neurobiologistes tels que Varela ou Laborit ont à dire sur l'art du vivre ensemble ? Et si en comprenant notre filiation avec le reste du monde vivant et en saisissant mieux le long bricolage évolutif qui a mené jusqu'à nous, on pouvait s'éviter quelques errances personnelles ou collectives ? Et si on consacrait autant d'énergie et d'efforts pour comprendre le monde qui vit en nous qu'on en a mis pour comprendre le monde physique qui nous entoure ? Et si cela nous amenait des pistes pour développer des rapports sociaux plus harmonieux et moins générateur de souffrance pour la majorité de l'humanité ? Et si on commençait à en parler à la petite école ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du Centre Paul-Gratton (31 mars 2015)

Formation pour une dizaine d'enseignant.es du Centre Paul-Gratton qui offre de la formation générale pour adultes (13 mars 2015, 9h à 12h)

Qu’est-ce que les neurosciences ont à dire sur l’apprentissage et la mémoire ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du collège Ahuntsic (1-2 juin 2015)

Cette "École des profs" de deux jours, qui comportait 8 séances d'environ 1h15 chacune, fut donnée devant 35 professeurs de différentes disciplines (philo, bio, psycho, socio, anthropo...). Chaque titre de séance est cliquable et renvoie au Power Point de la présentation en format .pdf.

Lundi 1er juin

Séance 1 : Croissance de la complexité : du Big Bang aux sociétés humaines

Séance 2 : Ancienne et nouvelle « grammaire » de la communication neuronale

[ dîner ]

Séance 3 : Nos mémoires

Séance 4 : Cartographier notre connectome


Mardi 2 juin

Séance 5 : Des réseaux qui oscillent à l’échelle du cerveau entier

Séance 6 : Les « fonctions supérieures »

[ dîner ]

Séance 7 : Le corps-cerveau-environnement

Séance 8 : Vers une « neuropédagogie » ?

* À la fin de la séance 8 se trouvent les références générales pour l'ensemble du cours (les références des études présentées dans chaque séance sont sur chaque diapo des études)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du collège de Maisonneuve (8 au 10 juin 2015)

Cette "École des profs" de trois jours comportait 10 séances d'environ 1h15 chacune. Il y avait en tout 25 participant.es, mais comme les profs pouvaient s'inscrire aux demi-journées de leur choix, il y avait à chaque séance environ 12-15 professeurs de différentes disciplines (philo, bio, psycho...). Chaque titre de séance est cliquable et renvoie au Power Point de la présentation en format .pdf.

Lundi 8 juin

Séance 1 et 2 : Du Big Bang aux sociétés humaines, en passant par l’évolution des systèmes nerveux

[ dîner ]

Séance 3 : Ancienne et nouvelle « grammaire » de la communication neuronale
Séance 4 : Nos mémoires

Mardi 9 juin

Séance 5 : Cartographier notre connectome
Séance 6 : Des réseaux qui oscillent à l’échelle du cerveau

Mercredi 10 juin

Séance 7 et 8 : Le corps-cerveau-environnement

[ dîner ]

Séance 9 : Les « fonctions supérieures »
Séance 10 : Vers une « neuropédagogie » ?

* À la fin de la séance 10 se trouvent les références générales pour l'ensemble du cours (les références des études présentées dans chaque séance sont sur chaque diapo des études)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du collège de Bois-de-Boulogne (11-12 juin 2015)

Cette "École des profs" de deux jours, qui comportait 8 séances d'environ 1h15 chacune, fut donnée devant 12-15 professeurs de différentes disciplines (surtout psycho, mais aussi philo, bio, soins infirmiers, mathématiques...). Chaque titre de séance est cliquable et renvoie au Power Point de la présentation en format .pdf.

Jeudi 11 juin

Séance 1 : Du Big Bang aux sociétés humaines, en passant par l’évolution des systèmes nerveux
Séance 2 : Ancienne et nouvelle « grammaire » de la communication neuronale

[ dîner ]

Séance 3 : Nos mémoires
Séance 4 : Cartographier notre connectome

Vendredi 12 juin

Séance 5 : Des réseaux qui oscillent à l’échelle du cerveau
Séance 6 : Les « fonctions supérieures »

[ dîner ]

Séance 7 : Le corps-cerveau-environnement
Séance 8 : Vers une « neuropédagogie » ?

* À la fin de la séance 8 se trouvent les références générales pour l'ensemble du cours (les références des études présentées dans chaque séance sont sur chaque diapo des études)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Université du troisième âge à Valleyfield (23 septembre au 11 novembre 2015)

Il s'agit d'une série de 8 cours d'environ 2 heures donnés dans le cadre de l’Université du troisième âge à Valleyfield devant une quarantaine de personnes du 23 septembre au 11 novembre 2015. Les Power Points de ces cours en format .pdf sont accessibles ci-dessous en cliquant le titre de chaque cours.

Cours 1: A- Multidisciplinarité des sciences cognitives; B- D’où venons-nous ?

Cours 2: A- Modèles scientifiques et théorie du neurone; B- Mise à jour de la théorie du neurone

Cours 3: A- Évolution de nos mémoires et rôle de l’hippocampe; B- Apprendre à associer, de la liste d’épicerie aux championnats de mémoire

Cours 4 : A- Cartographier notre connectome à différentes échelles; B- Imagerie cérébrale et réseaux fonctionnels

Cours 5 : A- Des réseaux qui oscillent à l’échelle du cerveau entier; B- Éveil, sommeil et rêve

Cours 6 : A- Les « fonctions supérieures » : l’exemple de la lecture; B- les concepts, les analogies, l’attention, la conscience

Cours 7 : A- La cognition située dans un « corps-cerveau-environnement »; B- Exemples de modèles de cognition incarnée

Cours 8 : A- Libre arbitre et neuroscience B- Vers une neuropédagogie ?

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs de biologie du cégep Rosemont (3 décembre 2015)

Formule condensée de 2 heures mettant en avant les avancées récentes en sciences cognitives.

Évolution, Neurones, Mémoires, Réseaux cérébraux, Conscience & Langage


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Université du troisième âge des Laurentides et de Boucherville (21 janvier - 15 mars 2016)

Du 21 janvier au 15 mars 2016, j'ai donné deux fois ma série de 8 cours d'environ 2 heures dans le cadre de deux Université du troisième âge, la première à Piedmont, dans les Laurentides (les jeudis) et la seconde à Boucherville (les mardis). Les Power Points de ces cours en format .pdf sont accessibles ci-dessous en cliquant le titre de chaque cours.

Cours 1: A- Multidisciplinarité des sciences cognitives; B- D’où venons-nous ?

Cours 2: A- Modèles scientifiques et théorie du neurone; B- Mise à jour de la théorie du neurone

Cours 3: A- Évolution de nos mémoires et rôle de l’hippocampe; B- Apprendre à associer, de la liste d’épicerie aux championnats de mémoire

Cours 4 : A- Cartographier notre connectome à différentes échelles; B- Imagerie cérébrale et réseaux fonctionnels

Cours 5 : A- Des réseaux qui oscillent à l’échelle du cerveau entier; B- Éveil, sommeil et rêve

Cours 6 : A- Les « fonctions supérieures » : l’exemple de la lecture; B- les concepts, les analogies, l’attention, la conscience

Cours 7 : A- La cognition située dans un « corps-cerveau-environnement »; B- Exemples de modèles de cognition incarnée

Cours 8 : A- Quelques grandes questions à la lumière des sciences cognitives; B- Vers une neuropédagogie ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs du centre d'ostéopathie du Québec (12 février 2016)

Formule condensée de 2 heures mettant en avant l'apprentissage, la mémoire, les réseaux cérébraux et la cognition incarnée.

Apprentissage, mémoire et réseaux cérébraux dans un "corps-cerveau"

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs de philosophie du cégep de St-Jérôme (16 mars 2016)

Formule de 3 heures composé de 10 blocs d'une quinzaine de minutes reprenant les principales étapes du parcours de 18h donné à l'Université du troisième âge (UTA).

De la cellule excitable à la cognition incarnée (École des profs du cégep de St-Jérôme)

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs en sciences cognitives du cégep de Valleyfield (1er juin 2016)

Cette "École des profs" d'une journée, qui comportait 4 séances d'environ une heure chacune, fut donnée devant une vingtaine de professeurs de différentes disciplines qui vont être impliqués dans le nouveau programme de Baccalauréat international en Sciences cognitives. Chaque plan de séance est cliquable et renvoie au Power Point de la présentation en format .pdf.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

École des profs de biologie du cégep de Trois-Rivières (15 août 2016)

Cette "École des profs" d'une journée, qui comportait 4 séances d'environ une heure chacune, fut donnée devant une douzaine de professeurs de biologie. Chaque plan de séance est cliquable et renvoie au Power Point de la présentation en format .pdf.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"La cognition incarnée" - Séminaire d'introduction aux sciences cognitives : éléments et méthodologies (ISC8001)
(Automne 2016, UQAM)

Cours de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) donné à une douzaine d'étudiants des cycles supérieurs, notamment ceux de niveau maîtrise, à l'automne 2016, les mercredis de 18h à 21hs (14 séances de 3h). [les pdf des Power Points des cours déjà donnés sont accessibles en cliquant sur le titre du cours]

Séance 1 (7 septembre) : Survol historique des sciences cognitives et présentation du cours
Séance 2 (14 septembre) : Autopoïèse et émergence des systèmes nerveux
Séance 3 (21 septembre) : Le cerveau humain : développement, communication et intégration neuronale, organisation générale
Séance 4 (28 septembre) : Plasticité et mémoires : l’inévitable hippocampe
Séance 5 (5 octobre) : Activité endogène, oscillation et synchronisation de l’activité dynamique du cerveau
 [ séance donnée en collaboration avec Sylvain Williams ]
Séance 6 (12 octobre) : La cartographie du connectome humain et ses limites à différentes échelles
Séance 7 (19 octobre) : Architectures cognitives modulaires et duales : la quête de la plausibilité biologique
 [ séance donnée en collaboration avec Guillaume Beaulac ]
 
(26 octobre : semaine de lecture)
 
Séance 8 (2 novembre) : La linguistique cognitive : quand le langage « fait corps » avec nos autres facultés
 [ séance donnée par Jimena Terraza ]
Séance 9 (9 novembre) : Le débat sur la spécialisation fonctionnelle du cerveau (ou comment sortir de la phrénologie)
Séance 10 (16 novembre) : Comment l’environnement entre dans notre cerveau : cognition ancrée et représentation modale
[ séance donnée en collaboration avec Pierre Poirier ]
Séance 11 (23 novembre) : Attention et prise de décision : l’influence du « bottom up / top down » et des affordances
Séance 12 (30 novembre) : Influences émotionnelles de l’environnement social : complémentarité du système nerveux, hormonal et immunitaire
Séance 13 (7 décembre) : Les formes « radicales » de la cognition incarnée : se servir du corps et de l’environnement pour penser
Séance 14 (14 décembre) : Minimisation de l’énergie libre et codage prédictif : anticiper l’environnement pour agir plus efficacement 
[ séance donnée par Maxwell Ramstead ]