Le financement de ce site est assuré par vos dons, merci!
 
Dormir, rêver...
aide

Le cycle éveil - sommeil - rêve


Liens
Aide Lien : Fuseaux Horaires Lien : Universal Coordinated Time Lien : Tic tac   -   Le temps qui passe
Lien : Time zones of the world Lien : Fuseau horaire Lien : Time zone Lien : Ligne de changement de date

Trois modèles à revoir en neurosciences


L’expression « décalage horaire » est parfois utilisée à tort pour désigner tout malaise ressenti lors d’un long voyage en avion. Il est certain qu’après un vol de dix heures de l’Allemagne à l’Afrique du Sud par exemple, on ressent de la fatigue à cause de l’immobilité, de l’air sec de l’avion, etc. Mais les véritables symptômes du décalage horaire ne se manifestent que lors des vols transméridiens. Un vol de cinq heures entre New York et Los Angeles sera ainsi bien plus difficile dans les jours qui suivront l’arrivée que le vol de dix heures dans le même fuseau horaire.

LE DÉCALAGE HORAIRE

L’alternance des jours et des nuits est le résultat de la rotation de la Terre autour de son axe. En effet, un tour complet de la Terre sur elle-même prend 24 heures, soit la durée d’une journée.

Cette rotation continue de la Terre a posé un problème quand on a voulu se doter d’un système horaire de référence pour tous les humains répartis sur le globe. Car s’il l’on décrète qu’il est midi quand le soleil atteint son point le plus haut dans le ciel, ce midi surviendra quelques secondes plus tard pour les gens qui seront quelques mètres plus loin vers l’ouest. De même, il sera midi plusieurs minutes plus tôt pour les gens qui vivent à quelques dizaines ou centaines de kilomètres plus à l’est. Il n’y a que les gens répartis du nord au sud exactement sur ce méridien qui auraient la même heure. Pas pratique pour un système qui veut unifier la référence au temps.

Pour faire face à ce problème, les fuseaux horaires ont étés créés. Il s’agit d’une convention qui pose que la zone comprise entre deux méridiens séparés de 15 degrés de longitude aura la même heure. Pourquoi 15 degrés ? Tout simplement parce que les 360 degrés du globe terrestre divisés par 24 heures donne justement 15.

L'heure civile du fuseau correspond donc à l'heure solaire du méridien central du fuseau (en pointillés). Ce système a été proposé en 1876, avec le méridien qui passe dans la ville de Greenwich en Angleterre comme référence aux autres fuseaux horaires. La ligne de changement de date se retrouve alors dans l'Océan Pacifique, le long d’une ligne imaginaire qui suit pour sa plus grande partie le méridien de 180° de longitude.

Les fuseaux horaires permettent de prédire l’heure locale lors des voyages rapides sur de longues distances, comme ceux que permettent aujourd’hui les avions de ligne. Par exemple, on sait qu’un avion qui décolle de l'aéroport de Paris à 10 heures du matin prend 7 heures pour se rendre à New York. Mais comme cet avion « remonte » 6 fuseaux horaires, l'avion arrive à 11 heures du matin, heure locale de New York, soit « 1 heure » plus tard seulement pour les passagers.

 

Quand ceux-ci iront se coucher en même temps que leurs hôtes new-yorkais, ils auront donc passé six heures de plus debout cette journée-là. Voilà pourquoi ils seront très fatigués bien avant l’heure du dodo. Et pourquoi, bien souvent, ils se réveilleront au beau milieu de la nuit, prêts à commencer leur journée. C’est que l’horloge biologique de leur corps fonctionne encore avec l’heure de leur pays d’origine. Ces gens expérimentent alors le désagréable phénomène du décalage horaire.

Ce phénomène survient parce que notre corps a évolué pendant des centaines de milliers d’années au rythme naturel des journées de 24 heures et s’y est adapté de multiples façons. C’est d’ailleurs tout le champ d’étude de la chronobiologie.

L’évolution n’avait cependant pas prévu l’avènement, en un siècle à peine, de l’aéronautique et de ses vols intercontinentaux. Car dans la nature, la durée des jours peut varier avec les saisons, mais cela se fait imperceptiblement, sur une période de plusieurs mois. Mais les vols intercontinentaux, eux, provoquent des allongements ou des raccourcissement de la journée de l’ordre de plusieurs heures, et ce, de façon soudaine.

En résultent les nombreux symptômes du décalage horaire qui correspondent au travaille que doit faire le corps pour resynchroniser ses différentes horloges biologiques.

  Présentations | Crédits | Contact | Copyleft