Capsule outil: Deux trucs mnémotechniques classiques

Les méthodes mnémotechniques pour nous aider à engranger le maximum d'informations dans nos neurones ne datent pas d'hier. Déjà les grecs de l'antiquité avaient ébauché les grandes lignes de cet art de la transformation en images mentales fortes.

- l'association à quelque chose de connu

Cette méthode est utilisée depuis plus de deux mille ans ! Elle a permis à des généraux romains de retenir le nom de milliers de légionnaires, et aux moines du Moyen Age d'apprendre des centaines de prières... Mais la première mention d'une association lieux/objets remonterait au poète grec Simonide né en 556 av. J.-C. Lors d'un banquet où il était invité, une catastrophe survient: les piliers tombent et le toit s'effondre sur les invités. Heureusement pour lui, Simonide a quitté quelques minutes avant. On veut alors rendre hommage aux disparus mais on ne sait plus qui étaient là et leur corps sont irrécupérables. On fait alors appel à Simonide qui, en se rappelant des différents lieux de la salle de banquet, sera capable de se rappeler le visage et l'identité de chacun.

Pour retenir une liste d'items, comme une liste d'épicerie par exemple, on peut donc associer chaque item de la liste à une autre suite de choses que l'on connaît depuis longtemps, comme notre trajet pour se rendre à l'école par exemple. Il s'agit alors d'imaginer de des associations originales avec les principaux lieux que l'on croise sur ce trajet. Par exemple, en traversant le parc, je peux imaginer que des petits pots de yogourt pousseraient dans la rangée de peupliers, que du jus d'orange coule de la fontaine, que les joueurs de pétanque jouent avec des melons, que les enfants se lancent des bagels au lieu du freezbe, etc. Rendu à l'épicerie, je retrouve sans problème mon trajet, puisque je le connais bien et, comme par magie, les éléments de mes associations me reviennent aussi... Et les associations les plus loufoques, par leur côté surprenant qui attirent l'attention, peuvent parfois avoir un grand pouvoir de rétention.

- la combinaison de plusieurs items en un seul

En regroupant plusieurs items dans un tout qui fait du sens, on réduit le nombre d'items à mémoriser, ce qui facilite la rétention. C'est le cas de la fameuse phrase "Mon Vieux Tu Me Jette Sur Une Nouvelle Planète.", où chacune des premières lettres de chaque mot représente la première lettre de chacune des planètes de notre système solaire. Donc au lieu de neuf items, juste une phrase à retenir, et l'on peut retrouver les neuf planètes en prenant les premières lettre comme indice de rappel. Et en plus, elles sont en ordre: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton !

Un autre exemple classique est la liste des conjonctions de coordination en français qui peut se résumer par la phrase: "Mais où est donc Carnior ?" (Mais, Où, Et, Donc, Car, Ni, Or). On peut s'amuser à en inventer d'autres. Par exemple, quelle phrase pourrait bien nous aider à retenir la troisième ligne de la table des éléments chimiques de Mendeleïev ? Pourquoi pas: " Napoléon massacra allègrement six phoques sans craindre l'armée. " (pour Sodium (Na), Magnésium (Mg), Aluminium (Al), Silicium (Si), Phosphore (P), Soufre (S), Chlore (Cl), Argon (Ar)).

 


Fermer cette fenêtre